FacebookTripadvisor

a A A

Cheval de race Shire

Découvrez les différentes races de chevaux : leurs origines, leurs particularités, leurs domaines de prédilection.

Ses origines

Les origines du Shire horse remontent à l’Antiquité, il y a 2000 ans. Lors des multiples tentatives de conquête de l’île de Bretagne, les légions romaines ont vu fondre sur elles de grands chevaux destinés à détruire de front les lignes ennemies. Cette cavalerie lourde était appuyée par une cavalerie légère, très mobile, destinée à harceler les ailes des troupes adverses. Les écrits de cette époque parlent d’ « equus magnus ».

Au Moyen-Age, sa masse et son ossature lui permettait de supporter les lourds chevaliers en armure. La défaite des Anglais lors de la bataille de Hastings les a conduits à développer leur cavalerie. En effet, jusqu’à cette époque, l’essentiel de l’armée anglaise était composé de fantassins. Les Anglais ont augmenté le nombre,  la taille et la puissance de leurs chevaux déjà imposants : les croisements avec des chevaux Flamands et Hollandais ont donné naissance au redoutable « Great War Horse ». Ces croisements ont pris fin au XVIe siècle : l’apparition de l’artillerie ne nécessitait plus cette stratégie d’un cheval « char d’assaut » mais au contraire de chevaux beaucoup plus mobiles.

L’utilisation guerrière s’est muée progressivement en utilisation agricole : le croisement avec des chevaux lourds Hollandais, de robe aussi noire que celle du Frison, ont permis cette reconversion : le « Old English Black », de tempérament placide, est né.

La création du Stud-Book en 1878  (The English Cart Horse Society) codifia et figea le standard de ce cheval. En 1884, le Stud-Book adopta définitivement le nom de « The Shire Horse Society ».

 

Ses particularités

Sa taille moyenne est de 1,80 m au garrot. Il dépasse facilement la tonne. Le plus impressionnant enregistré reste Sampson, né en 1846 à Toddington Mills : il mesurait 2,19 m et pesait 1 520 kg !

Le Shire est docile, volontaire au travail et doté d’une force phénoménale.

Outre sa taille, il est souvent connu pour ses fanons très fournis.

 

Ses domaines de prédilections

L’arrivée de la mécanisation engendra un fort déclin du Shire. Son prestige en tant que cheval d’apparat, tant à l’attelage que monté, a participé à son sauvetage et à sa notoriété dans différents pays du monde.

Ainsi, chaque année, plusieurs centaines de millions de téléspectateurs peuvent admirer les Shire Horses sous la selle des « tambours de la reine » lors de l’anniversaire d’Elizabeth II.

Aujourd’hui, le Shire est utilisé en attelage de loisirs, parfois monté. Il surprend également par sa présence imposante dans certains spectacles équestres.

 

Découvrez les autres races de chevaux :

- Le cob normand

- Le falabella

- Le pottok

- Le connemara

- Le marwari

- Le curly

LANGUE :